skip navigation
Home  |  About Us  |  Accessibility  |  CRIN Quiz  |  FAQs  |  Contact Us
CRIN - Child Rights Information Network
 
CRIN en Français
Ressources
Droits de l'enfant

 

Microsite au sujet des enfants et la violence

 

 

Foire aux questions (*)

  1. Qu’est ce que le Réseau d’information des droits de l’enfant (CRIN)?
  2. Comment puis-je participer au Réseau?
  3. Quels sont les avantages de l’adhésion à CRIN?
  4. Comment devenir membre de CRIN?
  5. Est ce que CRIN fournit une aide financière ou matérielle?
  6. Comment travailler ou être volontaire à CRIN?
  7. Comment rechercher une publication ou événement dans le domaine des droits de l’enfant?
  8. Où puis-je trouver les coordonnées des autres organisations des droits de l’enfant?
  9. Où puis-je trouver des informations sur un thème spécifique relatif aux droits de l’enfant?
  10. Comment obtenir des informations générales sur les droits de l’enfant?
  11. Que sont les droits de l’enfant?
  12. Qu’est ce que la Convention relative aux droits de l’enfant?
  13. Comment ça marche?
  14. Est-ce que les ONG peuvent être engagées?
  15. Comment les ONG participent?
  16. Qu’est ce que la Session Spéciale?
  17. Qu’en est-il des droits de l’enfant aux Etats-Unis?
  18. Comment puis-je être aidé si j’ai un problème où si je connais quelqu’un qui a un problème?

1 – Qu’est ce que le Réseau d’information des droits de l’enfant (CRIN) ?

Le Réseau d'information des droits de l'enfant (CRIN) est un réseau mondial indépendant et non-partisan qui facilite l'échange d'informations entre les professionnels des droits de l’enfant dans le monde. CRIN a pour but de collecter et propager des informations sur les droits de l’enfant en vue de promouvoir la mise en pratique de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, l’unique traité englobant les droits de l’enfant. En procurant un « bureau central » pour de telles informations et en permettant que celles-ci soient disponibles dans une variété de formats et de moyens de communication, CRIN cherche à donner plus de pouvoirs à la communauté des droits de l’enfant et à accélérer la mise en pratique de la Convention relative aux droits de l’enfant. Plus de 2100 organisations dans 150 pays s'appuient sur les publications, recherches et information de CRIN.. Environ 84% de ces organisations sont des ONG, et 60% se situent dans le Sud (plus d’un quart en Asie et en Afrique). Procurer un plus grand accès à l’information aux organisations ayant des ressources électroniques limitées constitue une partie-clé de notre stratégie actuelle. [Plus d’information]

^ début

2 – Comment puis-je participer au Réseau?

Toute personne intéressée par les droits de l’enfant est encouragée à participer au réseau. Le succès de CRIN est du aux innombrables organisations et individus qui travaillent avec nous pour partager les informations relatives aux droits de l’enfant. Il existe différents moyens pour participer au Réseau. Par exemple :

  • Transmettre de nouvelles informations à CRIN, que ce soit à propos de vos activités ou d’autres nouvelles qui pourraient intéresser les organisations inscrites dans le répertoire de CRIN. Contactez-nous par email, téléphone ou par fax. Veuillez indiquer vos coordonnées et votre site internet (si disponible), pour pouvoir être contacté pour de plus amples informations. Nous sommes intéressés par: les actualités concernant les droits de l’enfant, les informations sur les événements à venir, les campagnes, conférences, livres, rapports, rapports annuels et papiers de travail. Nous propageons également des informations relatives aux emplois vacants qui pourraient vous intéresser.
  • Rechercher de l’aide sur le réseau: vous pouvez aussi soumettre des propositions d’article pour CRINMAIL (notre bulletin électronique), des demandes d’information, des demandes d’assistance de recherche, des appels de résumé pour conférences, etc.
  • S’inscrire à la liste de services email de CRIN – cela ne prendra qu’une minute: CRINMAIL a une politique d’inscription ouverte, ce qui signifie que toute personne peut s’inscrire sur nos listes. Cliquez ici pour vous inscrire et lire nos archives.

Si vous voulez soumettre des informations, vous pouvez télécharger des formulaires adéquats en format pdf pour des publications, événements et emplois. Veuillez les remplir et nous les renvoyer (voir contacts ci-dessus)

^ début

3- Quels sont les avantages de l'inscription à CRIN?

L’information gérée par CRIN est accessible à tous, mais les organisations inscrites profitent d’avantages spécifiques :

  • Site Internet : Une fois que votre organisation est inscrite dans le répertoire de CRIN, nous publions les informations vous concernant sur une page individuelle du répertoire en ligne, et nous créons une autre page consacrée à vos publications. Cela permet aux experts des droits de l’enfant de visiter notre site internet pour connaître votre organisation et vos activités et de vous contacter.
  • CRINMAIL: les propositions des organisations inscrites sont prioritaires sur les soumissions des organisations non-inscrites.
  • Recevez le Rapport Annuel de CRIN
  • Inscription dans le répertoire de CRIN
  • Nouvelles des organisationss: les organisations inscrites ont l’opportunité de poster certaines de leurs actualités (rapports, articles, etc) sur le site de CRIN par l’intermédiaire du personnel de coordination de CRIN.

Veuillez noter que les avantages d’une adhésion à CRIN sont purement en termes de services d’information et, en raison de notre taille et de notre budget, CRIN se trouve dans l’impossibilité de fournir aux organisations quelconque:

    • Assistance financière ou matérielle
    • Formation
    • Projets de partenariat
    • Références ou habilitation

    ^ début

    4- Comment s’inscrire dans le répertoire de CRIN ?

    La politique d'inscription au répertoire de CRIN requiert que chaque organisation:

    • soit impliquée dans des activités relatives aux droits de l’enfant
    • supporte la Convention des Nations Unies relative aux Droits de l’enfant
    • s’engage à partager les informations

    Si vous souhaitez faire une demande d'inscription au répertoire de CRIN, veuillez remplir un formulaire de demande et nous le renvoyez avec des rapport ou brochures récemment publiés par votre organisation qui justifient de votre implication active dans la promotion des droits de l’enfant. Cliquez ici pour vous inscrire.

    ^ début

    5 – Est ce que CRIN fournit une aide financière ou matérielle?

    CRIN n’est pas une organisation de financement mais un forum d’information. Nous sommes donc dans l’impossibilité de fournir toute aide financière ou matérielle à d’autres organisations. Vous pouvez rechercher dans l’annuaire des membres de CRIN des organisations dans votre pays dont le mandat inclue le financement d’autres organisations. Pour plus d’information sur le financement et les agences de dons, vous pouvez vous référer aux organisations suivantes: Taking it Global fournit une liste de 200 fondations et coalitions de financement à travers le monde. Worldwide British Overseas NGOs for Development (BOND) fournit les dernières informations utiles relatives au financement et un guide des sources de financement pour les ONG.

    ^ début

    6 – Comment travailler ou être volontaire à CRIN ?

    Les emplois vacants au Réseau d’information sur les droits de l’enfant ne sont pas fréquents. A l’heure actuelle, CRIN est une équipe réduite basée à Londres en Grande-Bretagne et qui n’emploie pas de peronnel outre-mer. Lorsque des emplois vacants sont disponibles, ils sont publiés sur le site internet de Save the Children.

    Bénévolat: CRIN n’a pas de programme de stage en tant que tel, mais travaille souvent avec des bénévoles. Ceux-ci viennent régulièrement pour aider l’équipe de coordination de CRIN en réalisant diverses tâches telles que: travail administratif, recherche et édition des bulletins CRINMAIL, maintien du site internet, traductions, etc. Les postes de bénévoles ne sont pas rémunérés, mais les frais de transport au sein de Londres et les repas sont couverts. Si vous êtes un étudiant en droit, développement, langues étrangères ou un domaine rattaché, vivez à Londres, et pouvez vous engager à travailler un à deux jours par semaine pendant une période minimum de trois mois, veuillez envoyer votre CV par email et nous vous ferons savoir aussitôt qu’une position se libère.

    ^ début

    7 – Comment rechercher une publication ou événement dans le domaine des droits de l’enfant?

    Pour rechercher des publications ou événements sur des questions relatives aux droits de l’enfant, aller sur le catalogue des publications de CRIN ou le calendrier des événements de CRIN et chercher par mot-clés, pays, langue ou type d’information. CRIN ne publie/n’organise pas ces rapports/événements mais les annonce sur son site internet pour d’autres organisations des droits de l’enfant. Nous ne détenons donc pas des copies papier de ces publications. Si vous souhaitez avoir plus de renseignements sur ces publications ou événements, utilisez les coordonnées fournies sur la page correspondante pour contacter les éditeurs ou organisateurs directement.

    ^ début

    8 – Où puis-je trouver les coordonnées des autres organisations des droits de l’enfant?

    Le répertoire de CRIN comprend plus de 1500 organisations dans plus de 130 pays. Environ 84% de ces organisations sont des ONG ; et 60% se situent dans le Sud. Toutes leurs coordonnées sont sur le site internet de CRIN, dans notre répertoire des organisations des droits de l’enfant. Pour rechercher une organisation précise dans le monde, aller au répertoire, et chercher par mot-clé, pays, thèmes ou mandat. Le répertoire est aussi disponible en support papier sur demande.

    ^ début

    9 – Où puis-je trouver des informations sur un thème spécifique relatif aux droits de l’enfant?

    Pour aider les organisations et les étudiants à trouver des informations spécifiques, CRIN dispose d’un nombre de thèmes variés sur son site internet. Ceux-ci devraient vous aider à localiser les informations plus facilement. De tels thèmes incluent: conflits armés – travail des enfants – handicap - discrimination – éducation – santé – VIH / SIDA  – justice juvénile – exploitation sexuelle, etc. Pour rechercher des questions spécifiques relatives aux droits de l’enfant, utilisez les thèmes de CRIN sur la page d’accueil [ou en haut de la page, à gauche], et regardez tous les événements et publications disponibles sur ces thèmes.

    ^ début

    10 – Comment obtenir des informations générales sur les droits de l’enfant?

    • CRINMAILs: CRIN gère plusieurs listes emails sur différentes questions relatives aux droits de l’enfant en anglais, français et espagnol. Vous pouvez vous inscrire sur n’importe laquelle de ces listes et vous désabonner à tout moment. Les archives des sujets de CRINMAIL sont également disponibles sur le site internet.
    • CRIN Newsletter: Les newsletters de CRIN sont publiées tous les ans en anglais, français et espagnol. Tous les sujets sont disponibles sur le site internet en format pdf mais vous pouvez aussi les recevoir en support papier (nouveaux ou anciens numéros) en nous faisant parvenir vos coordonnées par email.
    • Les liens : La partie Nouvelles du site internet de CRIN offre des liens vers de nombreuses listes emails concernant les droits de l’enfant et vers les sites internet d’autres organisations travaillant dans ce domaine.

    ^ début

    11 – Que sont les droits de l’enfant?

    Les gouvernements du monde se sont mis d’accord que les droits de l’Homme étaient des droits que toutes les personnes doivent avoir car ce sont des êtres humains. Ils incluent le droit d’être traité de manière équitable, de voir sa dignité respectée en tant que personne et le droit de ne pas être traité différemment en raison de son origine ethnique ou de son sexe. Les gouvernements se sont accordés à défendre les droits des personnes et de faire leur possible pour les aider à profiter de ces droits dans leur vie de tous les jours. Les gouvernements se sont également accordés à dire que les enfants devraient avoir des droits les concernant spécifiquement en raison de leurs besoins précis et de leurs vulnérabilités. Par conséquent, les droits de l’enfant sont les droits de l’Homme dont tous les êtres humains agés de 0 à 18 ans jouissent à travers l’approbation universelle de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant. Ces droits comprennent le droit des enfants de vivre avec leurs parents, d’être écoutés sur des questions les affectant, d’être protégés pendant les guerres et de ne pas être exploités ou abusés.

    ^ début

    12 – Qu’est ce que la Convention relative aux droits de l’enfant?

    La Convention relative aux Droits de l’Enfant (CDE) est un traité des Nations Unies qui décrit les droits fondamentaux de l’enfant dont tous les enfants partout dans le monde – sans discrimination – disposent. Elle fut rédigée en 1989 et est entrée en vigueur en 1990. La Convention est composée de 54 articles qui décrivent les droits de tous les enfants en-dessous de 18 ans. La Convention représente un effort commun entre plusieurs pays d’obéir aux mêmes lois. Afin qu’une telle convention soit appplicable dans un pays donné, les gouvernements doivent la ratifier. Jusqu’à présent, tous les pays dans le monde ont ratifié la Convention mis à part les Etats-Unis et la Somalie. [Lire davantage]

    ^ début

    13 – Comment ça marche?

    La CDE est un des sept traités de base des droits de l’Homme des Nations Unies. Chaque traité dispose d’un corps d’experts, constituant un Comité qui contrôle la mise en application de chaque traité [plus d’information]. Une fois qu’un pays a ratifié la CDE, il doit faire un rapport au Comité des droits de l’enfant dans un délai de deux ans, expliquant comment il a intégré les droits de l’enfant dans ses activités (par exemple par des lois, politiques et actions). Suite à ce rapport initial, les pays, appelés les « Etats parties » doivent soumettre des rapports suuplémentaires tous les cinq ans. Le Comité examine chaque rapport et adresse ses remarques et recommandations à l’Etat partie sous la forme « d’observations finales ». Commentaires généraux : Le Comité des Droits de l’Enfant publie son interprétation du contenu des provisions des droits de l’Homme, sous la forme de Commentaires généraux sur des questions thématiques. Ces commentaires généraux sont basés sur des articles spécifiques, des provisions ou thèmes de la Convention, et ont pour but d’assister les Etats à remplir leurs obligations sous la Convention. Journée de débat général: Une fois par an, lors de sa troisième session annuelle, le Comité organise une journée de débat visant à favoriser une plus profonde compréhension du contenu et implications de la CDE concernant une question ou un thème spécifique. La Journée de débat général est une rencontre publique, ouverte aux représentants des gouvernements, aux experts individuels, aux corps des Nations Unies et des agences spécialisées, aussi bien qu’aux membres de la société civile. Pour de plus amples informations, visiter le site internet du Comité des droits de l’enfant.

    ^ début

    14 – Est-ce que les ONG peuvent être engagées?

    De plus en plus, les ONG ainsi que d’autres organisations de la société civile utilisent la Convention comme structure à leurs activités, ce qui signifie que leur activités ont pour but d’assurer la réalisation des droits de l’enfant. De plus, la Convention relative aux droits de l’enfant diffère des six autres traités car c’est la seule qui requiert spécifiquement l’implication et la participation des organisations non-gouvernementales dans le suivi et la mise en oeuvre de la CDE. [Article 45]

    ^ début

    15 – Comment les ONG participent?

    Les ONG et la société civile sont donc invitées et encouragées à soumettre des informations au Comité, en donnant leurs opinions sur la manière dont un Etat partie a mis en oeuvre la CDE. Les ONG et les coalitions d’ONG produisent également des «  Rapports Alternatifs ». Ceux-ci sont très utiles au Comité des droits de l’enfant lorsqu’il examine les rapports des Etats parties, car cela lui permet d’entendre différents points de vue et non pas seulement celui des gouvernements, qui peuvent vouloir ignorer certains domaines où ils n’ont pas rempli leurs obligations. Ce processus de rapport est soutenu par le Groupe des ONG pour la Convention relative aux droits de l’enfant qui est basé à Genève, en Suisse.

    ^ début

    16 – Qu’est ce que la Session Spéciale?

    En 1996, l’Assemblée Générale des Nations Unies a décidé de tenir une Session spéciale pour les Enfants – une rencontre consacrée aux enfants et adolescents du monde et qui a rassemblé des chefs d’Etats, des ONG et autres défenseurs des droits de l’enfant. La Session Spéciale fut tenue du 8 au 10 mai 2002 et plusieurs milliers de délégués, incluant des ONG, des enfants et des représentants des gouvernements y ont assisté. Le but de cette Session Spéciale était de faire un bilan sur les réalisations de la mise en oeuvre de la Déclaration et du Plan d’Action adopté en 1990 au Sommet Mondial des Enfants, et renouveler les engagements et promesses d’action pour les enfants pour la prochaine décennie. Le but du document final de la Session spéciale, « Un Monde digne des enfants » incluait une Déclaration et un Programme d’Action afin de réaliser les droits des enfants et d’améliorer leur bien-être au-delà des dix prochaines années. [Plus d’information]

    ^ début

    17 – Qu’en est-il des droits de l’enfant aux Etats-Unis?

    Les Etats-Unis est l’un des deux seuls pays qui n’a pas ratifié la Convention relative aux droits de l’enfant, l’autre pays étant la Somalie. Pourquoi cela ? Les Etats-Unis ont ratifié presque tous les autres traités des droits de l’Homme (statut de ratification), cependant ils n’ont pas ratifié la CDE. Les raisons de ce refus peuvent être sujettes à interprétation. L’opposition à la CDE est très politisée, et les opposants ont fait des accusations non justifiées en disant que cela encouragerait les enfants à poursuivre leurs parents ou cela promouverait l’avortement, ou dicterait aux parents la manière d’élever leurs enfants, etc. D’autres inquiétudes incluent la peine de mort pour les mineurs, car les Etats fédéraux ont le pouvoir d’exécuter une personne condamnée pour un crime commis avant l’âge de 18 ans. L’Article 37 de la CDE interdit explicitement cela. Pour des informations détaillées sur le statut des droits de l’enfant aux Etats-Unis, aller sur le site internet de l’UNICEF USA.

    ^ début

    18 – Comment puis-je être aidé si j’ai un problème où si je connais quelqu’un qui a un problème?

    D’après la Convention relative aux droits de l’enfant, il n’existe pas de procédure pour les plaintes individuelles, cela signifie qu’un individu ne peut pas déposer une plainte officielle devant le Comité des droits de l’enfant. Cependant une question relative aux droits de l’enfant peut être étudiée par d’autres Comités qui ont la compétence de considérer les plaintes individuelles. Par conséquent, la meilleure façon de chercher de l’aide est de se référer aux lois de votre pays. Alternativement, vous pouvez contacter des organisations qui conseillent sur les questions relatives aux droits de l’Homme. CRIN a les coordonnées de plus de 1500 organisations qui travaillent sur des questions relatives aux enfants, et si vous souhaitez contacter celles qui sont dans votre pays, visiter notre Annuaire des organisations des droits de l’enfant.

    *Traduction: Vénus Maroun

    ^ début